15-17 mai 2019 Angoulême (France)

Présentation du colloque

Le Laboratoire de Didactique André Revuz et l'association Stimuli organisent la deuxième édition du colloque international Telling Science, drawing Science TSDS#2 - Science en récit, Science en images, les 15, 16 et 17 mai 2019 à la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image à Angoulême (France).

La science se raconte, la science se dessine, la science se met en scène. Elle investit les espaces culturels grand public (théâtres, albums de jeunesse, romans graphiques, bandes- dessinées) et sort peu à peu de ses supports usuels d’expression (articles de recherche, colloques, magazines et ouvrages spécialisés). Aujourd’hui, les enseignants et les enseignantes utilisent les arts narratifs et visuels pour faire vivre la science dans leur classe ; les chercheur.e.s et les auteur.e.s associent leur talents pour faire connaître au plus grand nombre les secrets des laboratoires ; les savoirs académiques et les méthodes de recherche se mettent en bulles, en cases, en albums, en romans, en pièces de théâtre...

Entre préservation de l’intégrité des savoirs à faire connaître, à faire comprendre, respect des règles et des contraintes intrinsèques à la forme médiatique ou artistique choisie (codes narratifs, graphiques) et prise en compte des intérêts du public pris pour cible, les processus de création et d’usage des récits et des images qui parlent de science “autrement” sont le résultat d’astuces habiles, de compromis, de renoncement parfois ; autant de choix laissés dans l’ombre de la création et qui pourtant méritent d’être connus, partagés, discutés. Cela, pour deux raisons majeures. D’abord, une telle explicitation permet d’élargir la palette des possibilités d’action en valorisant ce qui existe, ce qui fonctionne et ce qui fonctionne moins (quel impact sur les apprentissages ? la compréhension des savoirs en jeu ? la motivation ? etc.). Cela permet également de donner à comprendre les raisons des choix effectués (quels choix graphiques ? narratifs ? pour quelles intentions ? avec quelles contraintes ?), de sortir la narration scientifique de la défiance dont elle fait parfois l’objet et de donner à l’usager les clés pour lire, regarder et entendre la science mise en scène, de la manière la plus juste et la plus appropriée.

La recherche (en éducation, en médiation, en sciences du langage, notamment), la pratique et l’expérience (artistique, scénaristique, pédagogique, médiatique, etc.) sont autant de champs susceptibles d’éclairer ces questions.

L'objectif du colloque Science en récit, science en image est donc de promouvoir et de partager des expériences de recherche et/ou de médiation dans les domaines de l'éducation, de la médiation et de la communication scientifiques, du récit et de l’image. Le colloque est ouvert à tous les chercheur.e.s et praticien.ne.s (illustrateurs, illustratrices, médiateurs, médiatrices, auteurs, autrices, enseignants, enseignantes, formateurs et formatrices, etc.) concerné.e.s par la transmission des savoirs dans les disciplines scientifiques : mathématiques, sciences naturelles, sciences humaines et sciences sociales.

Strip_TSDS2_1_1.png

Organisation scientifique

La réussite de la première édition s’est fondée sur la qualité des contributions, la mixité des publics et des intervenant.e.s et la diversité des propositions du programme. Si les communications de chercheur.e.s constituent le cœur de notre événement, il nous paraît utile de les éclairer par d’autres propositions, moins académiques et parfois plus expérimentales : des expositions, des témoignages de praticiens enseignants ou médiateurs, des rencontres avec des auteurs, autrices de bande dessinée, des expériences confrontant chercheur.e.s et artistes, des présentations de projets éditoriaux. Cette année nous comptons les réunir dans un forum dont l’enjeu sera de nourrir la réflexion des chercheurs, en apportant des éclairages ou des contrepoints inattendus aux communication scientifiques, d’ouvrir aussi les esprits pour les rendre plus disponibles et plus curieux. Mais ce Forum n’est pas la seule nouveauté de cette deuxième édition qui s’ouvre aux sciences humaines et sociales et voit sa durée portée à 3 jours au lieu de 2.

Sur la forme, TSDS#2 sera structuré autour de plusieurs modalités d’échanges :

  1. quatre sessions de communications orales (durée 20 minutes + 10 minutes d’échanges avec la salle) réparties en deux sessions parallèles (voir l’appel à communication)
  2. trois conférences plénières
  3. un forum organisé sur une journée complète
  4. des sessions d’interviews d’auteur.e.s
  5. des expositions

Appel à communication

Les propositions de communication concernent les espaces "communications orales". Les détails des modalités de soumission sont disponibles sur la page: Consignes pour communications, à partir du 15 avril 2018, date d'ouverture de la plateforme de dépôt. A noter : les langues du colloque sont le français et l'anglais.

Personnes connectées : 1